Le Chow-chow : le chien nounours


chien-chow-chow

Le Chow-chow se distingue par son physique unique qui lui donne l’air d’une peluche. Cette race, qui compte parmi les plus anciennes au monde, se serait répandue en Chine il y a plus de quatre millénaires de cela.

Présentation

Originaire de Mongolie, le Chow-chow est particulièrement prisé par les Chinois et il détient plusieurs qualités qui ne manquent pas de ravir son maître. Également appelé « Chien lion boursouflé » en mandarin, il est reconnaissable entre mille à sa fourrure épaisse, ainsi qu’à sa tête large comparable à celle d’un lion ou d’un ours. Malgré son physique imposant, il affiche un doux minois accentué par un court museau. Sa langue et ses lèvres possèdent la particularité d’être bleutées.

Le Chow-chow mesure en moyenne entre 50 cm et 55 cm. Sa fourrure est douce comme la laine au toucher. Son poil peut être court ou long. Chez les individus à poil long, la robe se caractérise par un collier très net. Sa fourrure est toujours de couleur unie, noir, beige rosé et fauve étant les teintes les plus courantes. Côté santé, le Chow-chow est très résistant et peut vivre jusqu’à 12 ans.

Tempérament

Derrière le visage calme et avenant du Chow-chow se cache une certaine agressivité. Les représentants de cette race aboient peu, mais ils se montrent naturellement méfiants envers les inconnus.

Ce toutou est toutefois très affectueux avec son maître. Vous ne résisterez pas à l’envie de combler continuellement votre compagnon de câlins, bien que celui-ci se montre parfois distant. En effet, ce chien affiche un fort désir d’indépendance.
Il est aussi assez têtu, ce qui pourrait rendre son éducation plutôt difficile. Néanmoins, comme il est d’une nature calme, avec une main de fer dans un gant de velours, vous pourrez l’éduquer rapidement et efficacement.

Photo CC : Remigiusz Józefowicz – Dzoker



Un commentaire pour “Le Chow-chow : le chien nounours”

  1. Pepere

    mai 15. 2014

    J’adore cette race de chien, ce sont vraiment des nounours physiquement même si ils ont quand même un caractère fort. J’ai habité un an à Hong-kong et c’est vrai que là bas on en voit beaucoup.

Laissez votre avis


Humain ? *