La torture de l’épillet


Lola se ronge la patte, Doudou n’arrête pas de se gratter l’oreille et de secouer la tête, Chaussettes a une drôle de petite boule sous le ventre… Trois problèmes qui peuvent avoir une origine commune: un épillet.

Cette minuscule inflorescence, qui provient souvent d’une graminée, se fait un malin plaisir de s’accrocher au pelage de nos loulous, de se glisser dans leurs oreilles ou encore de pénétrer sous la peau, entre les doigts ou au niveau des aisselles notamment.

Les épillets sont très pointus et leur forme très particulière (ils ont comme des arrêtes) les fait toujours progresser vers l’avant, empêchant tout retour en arrière, donc toute évacuation naturelle.

S’il parvient à percer la peau, un épillet peut créer une boule ou un abcès. S’il se glisse dans une oreille il peut provoquer des démangeaisons, des otites et même percer un tympan. Il peut aussi toucher un œil, pénétrer une narine, les voies génitales…

adoption-chien
Tzagur est à l’adoption ! Pour découvrir son annonce et son album photo, cliquez sur l’image.

Les épillets étant présents à la fin du printemps et en été, si l’on peut éviter de promener Médor dans les hautes herbes, tant mieux ! Sinon, quelques petites précautions peuvent éviter le pire. Par exemple raser la face interne des oreilles des chiens à oreilles tombantes (cockers, labradors, chiens d’eau, etc.) et couper très court les poils des pattes par précaution. De plus, une petite inspection à la fin de la balade ne peut pas faire de mal…

Si jamais votre chien secoue régulièrement la tête (épillet dans l’oreille?), garde un œil fermé (épillet sous la paupière?), a une sorte de pustule ou protubérance qu’il lèche ou mordille sans arrêt (épillet sous la peau?), ou s’il se met brutalement à éternuer ou à tousser en sortant d’un champ de hautes herbes (épillet dans une narine?), il faut immédiatement vérifier et, le cas échéant, l’emmener chez le vétérinaire.

Retirer un épillet qui vient de pénétrer dans une oreille peut être facile (avec une pince à épiler) mais l’opération peut s’avérer beaucoup plus compliquée s’il est déjà profondément enfoncé. Parfois une anesthésie générale est même nécessaire. Et s’il s’est introduit sous la peau, en provoquant la formation d’un abcès, seul un vétérinaire pourra l’enlever.

Entré par une narine, il peut parvenir jusqu’au poumon et ne pourra être extrait qu’à l’aide d’un endoscope ; parfois il faudra même une intervention chirurgicale pour s’en débarrasser.



.

Laissez votre avis


Humain ? *